object(WP_Post)#3732 (24) {
  ["ID"]=>
  int(8629)
  ["post_author"]=>
  string(1) "7"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2023-04-25 13:39:03"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2023-04-25 11:39:03"
  ["post_content"]=>
  string(2366) ""Incidences indirectes sur d'autres variables ou secteurs de l'économie résultant d'une modification d'une variable ou de l'activité d'un secteur donné. Les effets d'entraînement sont des conséquences indirectes sur d'autres variables ou secteurs de l'économie qui découlent d'un changement dans une variable ou une activité d'un secteur particulier. Autrement dit, lorsque quelque chose change dans une partie de l'économie, cela peut avoir des répercussions sur d'autres parties de l'économie. Par exemple, une augmentation des taux d'intérêt peut entraîner une hausse du coût des emprunts pour les ménages et les entreprises, ce qui peut à son tour réduire les dépenses de consommation et d'investissement. Cette réduction des dépenses peut avoir des répercussions sur d'autres secteurs de l'économie, comme la production et l'emploi. Les effets d'entraînement sont donc une façon de mesurer les répercussions indirectes et potentiellement multiples d'un changement dans une variable ou un secteur de l'économie.

Une entreprise qui augmente ses investissements en équipements peut stimuler l'activité économique dans les secteurs connexes tels que la construction, la production d'équipements et de fournitures, la maintenance et la réparation.

Une réduction des tarifs douaniers sur les importations de matières premières peut stimuler la production dans les industries qui utilisent ces matières premières, ce qui à son tour peut stimuler les industries qui fournissent des équipements et des fournitures à ces industries.

L'augmentation du prix du pétrole peut augmenter les coûts de production pour les entreprises qui dépendent du pétrole pour leur activité, ce qui peut réduire leur marge bénéficiaire et les inciter à licencier des employés ou à réduire leurs investissements, ce qui peut à son tour affecter d'autres secteurs.

Une augmentation des taux d'intérêt peut réduire la demande de prêts pour les achats de biens immobiliers, ce qui peut réduire la demande pour les biens et services liés à la construction, tels que les matériaux de construction et les services immobiliers.

Ces exemples montrent comment les changements dans un secteur ou une variable peuvent avoir des répercussions sur d'autres secteurs ou variables de l'économie, créant ainsi des effets d'entraînement.""
  ["post_title"]=>
  string(22) "Effets d'entraînement"
  ["post_excerpt"]=>
  string(0) ""
  ["post_status"]=>
  string(7) "publish"
  ["comment_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["ping_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["post_password"]=>
  string(0) ""
  ["post_name"]=>
  string(20) "effets-dentrainement"
  ["to_ping"]=>
  string(0) ""
  ["pinged"]=>
  string(0) ""
  ["post_modified"]=>
  string(19) "2023-04-25 13:39:03"
  ["post_modified_gmt"]=>
  string(19) "2023-04-25 11:39:03"
  ["post_content_filtered"]=>
  string(0) ""
  ["post_parent"]=>
  int(0)
  ["guid"]=>
  string(52) "https://prestaflex.ch/glossary/effets-dentrainement/"
  ["menu_order"]=>
  int(0)
  ["post_type"]=>
  string(8) "glossary"
  ["post_mime_type"]=>
  string(0) ""
  ["comment_count"]=>
  string(1) "0"
  ["filter"]=>
  string(3) "raw"
}
    

Effets d’entraînement

« Incidences indirectes sur d’autres variables ou secteurs de l’économie résultant d’une modification d’une variable ou de l’activité d’un secteur donné. Les effets d’entraînement sont des conséquences indirectes sur d’autres variables ou secteurs de l’économie qui découlent d’un changement dans une variable ou une activité d’un secteur particulier. Autrement dit, lorsque quelque chose change dans une partie de l’économie, cela peut avoir des répercussions sur d’autres parties de l’économie. Par exemple, une augmentation des taux d’intérêt peut entraîner une hausse du coût des emprunts pour les ménages et les entreprises, ce qui peut à son tour réduire les dépenses de consommation et d’investissement. Cette réduction des dépenses peut avoir des répercussions sur d’autres secteurs de l’économie, comme la production et l’emploi. Les effets d’entraînement sont donc une façon de mesurer les répercussions indirectes et potentiellement multiples d’un changement dans une variable ou un secteur de l’économie.

Une entreprise qui augmente ses investissements en équipements peut stimuler l’activité économique dans les secteurs connexes tels que la construction, la production d’équipements et de fournitures, la maintenance et la réparation.

Une réduction des tarifs douaniers sur les importations de matières premières peut stimuler la production dans les industries qui utilisent ces matières premières, ce qui à son tour peut stimuler les industries qui fournissent des équipements et des fournitures à ces industries.

L’augmentation du prix du pétrole peut augmenter les coûts de production pour les entreprises qui dépendent du pétrole pour leur activité, ce qui peut réduire leur marge bénéficiaire et les inciter à licencier des employés ou à réduire leurs investissements, ce qui peut à son tour affecter d’autres secteurs.

Une augmentation des taux d’intérêt peut réduire la demande de prêts pour les achats de biens immobiliers, ce qui peut réduire la demande pour les biens et services liés à la construction, tels que les matériaux de construction et les services immobiliers.

Ces exemples montrent comment les changements dans un secteur ou une variable peuvent avoir des répercussions sur d’autres secteurs ou variables de l’économie, créant ainsi des effets d’entraînement. »