object(WP_Post)#13463 (24) {
  ["ID"]=>
  int(7953)
  ["post_author"]=>
  string(1) "7"
  ["post_date"]=>
  string(19) "2023-03-24 16:33:05"
  ["post_date_gmt"]=>
  string(19) "2023-03-24 15:33:05"
  ["post_content"]=>
  string(569) ""Le risque de fluctuation des taux est une conséquence de la transformation des échéances dont l'origine est le décalage entre les crédits à rémunération fixe et les nouveaux taux fixées pour les opérations passives. Dans le cas où les opérations passives deviennent plus chers et que la banque se voit obligée d'offrir une meilleure rémunération pour l'épargne, elle ne pourrait pas répercuter l'augmentation sur les crédits à taux fixe car leurs taux sont définis. La banque verrait sa marge d'intérêts diminuer, ce qui réduirait ses revenus." "
  ["post_title"]=>
  string(30) "Risque de fluctuation des taux"
  ["post_excerpt"]=>
  string(0) ""
  ["post_status"]=>
  string(7) "publish"
  ["comment_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["ping_status"]=>
  string(6) "closed"
  ["post_password"]=>
  string(0) ""
  ["post_name"]=>
  string(30) "risque-de-fluctuation-des-taux"
  ["to_ping"]=>
  string(0) ""
  ["pinged"]=>
  string(0) ""
  ["post_modified"]=>
  string(19) "2023-04-13 12:07:19"
  ["post_modified_gmt"]=>
  string(19) "2023-04-13 10:07:19"
  ["post_content_filtered"]=>
  string(0) ""
  ["post_parent"]=>
  int(0)
  ["guid"]=>
  string(62) "https://prestaflex.ch/glossary/risque-de-fluctuation-des-taux/"
  ["menu_order"]=>
  int(0)
  ["post_type"]=>
  string(8) "glossary"
  ["post_mime_type"]=>
  string(0) ""
  ["comment_count"]=>
  string(1) "0"
  ["filter"]=>
  string(3) "raw"
}
    

Risque de fluctuation des taux

« Le risque de fluctuation des taux est une conséquence de la transformation des échéances dont l’origine est le décalage entre les crédits à rémunération fixe et les nouveaux taux fixées pour les opérations passives. Dans le cas où les opérations passives deviennent plus chers et que la banque se voit obligée d’offrir une meilleure rémunération pour l’épargne, elle ne pourrait pas répercuter l’augmentation sur les crédits à taux fixe car leurs taux sont définis. La banque verrait sa marge d’intérêts diminuer, ce qui réduirait ses revenus. »